L’effet final est modulable, itératif et transformatif. En ce sens, la création devient donc la prémisse de l’effet, et celui-ci donne à son tour naissance à la subjectivité. L’effet agit comme moteur de l’action créatrice, et devient balise, questionnement ou objectif permettant l’évaluation du discernement. 

 

Avec cette capacité de créer du sens vient une certaine forme de vulnérabilité, de perte de contrôle, mais aussi de responsabilité. Nous avons le pouvoir de réguler les affects, de transmettre des sensations qui se jouent au-delà des limites du tangible. Il y a donc là un merveilleux terrain d’exploration, une lutte visuelle et sensorielle sans limites entre le créateur et le regardeur.

 

Quel est l’effet souhaité, et quel sera l’effet provoqué?

13p0 - L'effet

25,00C$Prix
  • 8 x 10.5 pouces

    196 pages

    Tirage : 400